Julius propose plusieurs spectacles :

La Der des Ders – de 1914 à 1918

La guerre de 14-18 est la première guerre industrielle et mondiale. Persuadés qu’elle serait courte (« je tordrai les boches avant 2 mois » - Joffre), les dirigeants des pays en guerre s’y précipitèrent par opportunisme politique avec une forme d’enthousiasme naïf. Ce...

La Belle Epoque – de 1889 à 1914

La Belle Epoque est la 2ème partie du spectacle "de Paris à Pantruche" qui raconte en chansons l'histoire du peuple de Paris de 1860 à 1914. Montmartre devient le lieu artistique et coquin de Paris. Le Paris populaire glisse vers l’Est, entre La Villette et Bastille....

Paris la Rouge – de 1860 à 1889

Paris la Rouge est la première partie du spectacle intitulé "de Paris à Pantruche" qui raconte en chansons l'histoire du peuple de Paris de 1860 à 1914 L’histoire de Paris est le fruit de l’histoire de ses enceintes. Le Mur des Fermiers Généraux (1786) et les...

Paris Misère – de 1830 à 1936

Paris Misère est un programme conçu pour le milieu scolaire (lycées) qui raconte en chansons la vie ouvrière ainsi que le destin des femmes de 1830 à 1936. Des Trois Glorieuses en 1830 au Front populaire en 1936, la France a connu 1...

Le répertoire de Julius

Aristide BRUANT

  • Les loupiots
  • Belleville-Ménilmontant
  • Dans la rue
  • V’là l’choléra qu’arrive
  • A Pantruche
  • A la place Maubert
  • A Mazas
  • A la Bastoche
  • Le P’tit Gris
  • Rue Saint-Vincent
  • Les canuts
  • Le soir à Montmartre (avec Henry FURSY)
  • A Saint-Ouen
  • Sur le tas
  • P’us d’patrons
  • Exploité

Maurice MAC-NAB

  • Le grand métingue du Métropolitain
  • L’omnibus de la Préfecture

Jules JOUY

  • Derrière l’omnibus
  • Les Mioches
  • Le tombeau des fusillés
  • Fille d’ouvriers

Les révoltés

  • Le chant des ouvriers (Pierre DUPONT)
  • Dansons la Bonaparte (Jean-Baptiste CLEMENT)
  • Le temps des cerises (Jean-Baptiste CLEMENT)
  • La défense de Paris (Anonymes)
  • La semaine sanglante (Eugène POTTIER)
  • Faut plus d’ gouvernement (François BRUNEL)
  • Gloire au 17ème (MONTEHUS)

Les poètes

  • Paris ma rose (Henri GOUGAUD)
  • Bierstube, magie allemande (Aragon)
  • Tu n’en reviendras pas (Aragon)

Les chansons drôles

  • En revenant d’la r’vue (L. DELORMEL avec L. GARNIER)
  • Les petites bonnes d’hôtel (Léon XANROF)
  • Les amis d’ Monsieur (Héros CELLARIUS)
  • Le trou d’ mon quai (P. BRIOLLET et J. COMBE)
  • Les accidents de tramway (Henri FURSY et Adrien VELY)
  • De place en place (Lucien BOYER)

Les grands classiques

  • Sous les ponts de Paris (Jean RODOR)
  • La chanson des fortifs (Michel VAUCAIRE)
  • La butte rouhe (MONTEHUS)

Montmartre

  • Retour à Montmartre (Michel Vaucaire)
  • Julie la Rousse (Lafforgue)
  • Dédé de Montmartre (Montho)
  • Elle fréquentait la rue Pigalle (Raymond Asso-
  • Pigalle (Georges Ulmer)
  • La complainte de la butte (Renoir)
  • Irma la Douce (Breffort)

 

 

 

Partager sur :Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

La GUINGUETTE à JULIUS

Une alternance de 20 mn de spectacle et de 45 mn de danses avec chansons, c’est le THE DANSANT proposé par Julius.

3 séquences de spectacle (15/20 mn chacune pour 4 à 5 chansons) évoquent le Paris de 1860 à 1936. Les chansons sont mises en scène et sont chantées en interaction avec le public.

2 séquences de bal (45 mn chacune) entraînent le public à danser sur des airs connus.

Accompagné au piano et à l’accordéon, Julius vous fera passer une belle après-midi de guinguette !

Si vous invitez Julius à animer votre terrasse, il chantera les airs populaires et racontera les anecdotes sur l’histoire de Paris.

De table en table sans sonorisation, accompagné à l’accordéon, il évoquera l’évolution de la capitale et la vie quotidienne des parisiens.

Et si vous le poussez un peu, il évoquera l’actualité avec son regard de naïf venu du XIXème (le siècle, pas l’arrondissement !).

Pour vos fêtes de rue, kermesses et animations 1900, accompagné à l’accordéon, Julius chante et anime vos quartiers et vos commerces en évoquant la vie du peuple parisien au XIXème siècle et au début du XXème.

Et gare à celui qui va contre le peuple !